Les villages perchés des Hautes-Alpes | Camping les Hauts de Roans

Les villages perchés des Hautes-Alpes

Les villages perchés des Hautes-Alpes

Du haut des versants de montagne ensoleillés, les villages perchés constituent de véritables fronts de fortification. À chaque coin de rue sa surprise : un mystérieux passage couvert, une placette ombragée, une porte ancienne miraculeusement préservée…En parcourant leurs paisibles ruelles étroites, le promeneur ne se doute pas que ces belles pierres renferment un passé tumultueux.

Rosans et ses environs

Les multiples invasions, les luttes incessantes entre Dauphiné et Provence, les guerres de religion, sont autant de raisons de s’établir en hauteur pour anticiper les attaques et dominer l’ennemi.

Ainsi le temps semble s’être arrêté à Rosans, dont l’origine remonte au moins à l’époque gallo-romaine. On entre par plusieurs portes dans ce bourg médiéval fortifié, rassemblé autour d’une immense tour carrée du XIIIe siècle aux blocs de pierre taillés en diamant.

Saint-May, surplombant les gorges de l’Eygues, mérite vraiment une petite incursion dans la Drôme, département voisin. Tout en escaliers, il respire un autre temps : une petite église à abside ronde, les restes de remparts, la fontaine, les cadrans solaires, les ruines de l’abbaye de Bodon.

De retour dans les Hautes-Alpes et non loin de Rosans, quittez la route de Serres au col de la Saulce pour une petite bifurcation qui vous mènera à Montmorin via le col des Tourettes. Après avoir profité de vues splendides sur la vallée de l’Oule, il fera bon flâner dans les ruelles étroites de ce petit bourg aux allures provençales. Vous découvrirez son église du XVe siècle et les ruines du château seigneurial. Là encore, c’est un panorama magnifique qui s’offre à vous.

À dix minutes au nord de Serres, La Bâtie-Montsaléon, ancienne cité gallo-romaine, vous accueille de ses demeures éparpillées sur une colline aux pourtours bien réguliers. Ne manquez pas son église au clocher à arcades et les restes de son château.

Pays de Buëch | Camping Les Hauts de Rosans

Du côté de Laragne et Orpierre

Saléon, proche d’Orpierre, était un lieu de fabrication de tuiles à l’époque romaine ; il se distingue comme fief des puissants barons de Mévouillon, dont on peut apercevoir les armoiries ornant une demeure du village. On peut y admirer une chapelle et les ruines d’un château du XIVe siècle.

Un petit « saut » en voiture et c’est Lagrand qui apparaît, fondé sur un ancien oppidum gaulois. Ce village de caractère, avec ses maisons à arcades et fenêtres aux linteaux gravés, recèle un joyau de l’art roman provençal : l’église de la Nativité de Notre-Dame, classée Monument Historique.

Poursuivez jusqu’à Chanousse et son église ornée d’un beau cadran solaire, vous profiterez du point de vue sur la vallée de la Blaisance.

À l’est de Laragne-Montéglin, Upaix domine la vallée de la Durance et du Buëch. Son église classée du XIVe siècle, sa chapelle, ses belles bâtisses Renaissance, comptent parmi les nombreux vestiges de son riche passé. Enfin, des ruines d’une tour située au sommet de la colline, une table d’orientation vous fait bénéficier d’un panorama à 360° exceptionnel.

Organisez vos vacances dès maintenant, nous serons heureux de vous faire découvrir nos belles vallées du haut de ces villages de caractère tout en vous garantissant un séjour de qualité.

Laragne | Camping Les Hauts de Rosans

 

You may also like