Comment voir les vautours à Rémuzat ?

Pas question de prendre des vacances ordinaires cette année. Pour casser la routine, le guide du jour vous emmène au cœur du département de la Drôme, à Rémuzat. C’est une belle ville riche en histoire. Son patrimoine naturel est d’une richesse exceptionnelle. Il y a les grottes, les géodes cristallines… et les falaises autour desquelles tournent les vautours. La région abrite les spécimens les plus imposants de cette espèce en Europe. Ce sont les célèbres vautours de Rémuzat.

Rien de tel qu’une visite sur place pour les rencontrer. Pour votre escale, vous pouvez réserver un séjour dans le camping 4 étoiles Les Hauts de Rosans. Il n’est qu’à 15,3 km de Rémuzat (17 minutes en voiture).

Découverte des vautours de Rémuzat : une aventure passionnante

C’est principalement à travers les randonnées et les sorties sur le terrain qu’il est possible de partir à la rencontre des vautours de Rémuzat. Ces événements sont organisés, tout au long de l’année, par des collectifs comme l’association Vautours en Baronnies.

Dans l’intimité des vautours

Les aventuriers sont guidés par un ornithologue spécialement engagé par le collectif en question. C’est lui qui va revenir sur l’histoire de l’espèce animale. Il dispose, pour ce faire, du matériel requis. D’ailleurs, les visiteurs recevront, chacun, des jumelles. L’observation permettra donc de pénétrer dans le monde intime des vautours. C’est dans les gorges de l’Eygues que ces randonnées pédestres sont en grande partie organisées.

Le site est situé tout près du village de Saint-May. Ceux qui ont du mal à marcher ne sont pas en reste. En effet, ils pourront contempler les rapaces depuis la place de Rémuzat par le biais d’un télescope.

Dénicher les vautours de Rémuzat sur le Rocher du Caire

La présence d’un ornithologue à vos côtés est essentielle. En effet, c’est lui qui connaît les endroits où vous pourrez croiser les vautours de Rémuzat. Dans cette optique, il faut commencer par se rendre à Saint-May. La commune n’est qu’à 5 km de Rémuzat. En suivant les différents panneaux, vous ne risquez pas de vous perdre, sachant que les randonnées pédestres sont encadrées.

Les vautours à portée de main

La danse des vautours commencera dès que les visiteurs atteindront le point d’observation. Les rapaces deviennent alors visibles de loin. Ils survolent le point d’observation pour arriver sur le Rocher du Caire. C’est là où on peut trouver leur nidification. Ils seront si proches de vous que vous aurez l’impression de pouvoir les toucher.

Les rapaces survolent également les Baronnies provençales, là où les visiteurs peuvent aussi se rendre. Laissez-vous envoûter par l’atmosphère paisible des lieux, rythmée par le bal interminable et harmonieux des vautours.

La présence des vautours expliquée

Il faut rappeler que les vautours n’ont plus survolé le Sud de l’Hexagone depuis plusieurs années. Et pour cause : le poison utilisé pour éliminer les ours et les loups. De plus, les corps sans vie ne pouvaient être laissés sur les lieux, ce qui a privé les rapaces d’une source de nourriture essentielle à leur survie.

Cette situation a duré près d’un siècle. En 1987, l’association Vautours en Baronnies a voulu réintroduire les volatiles dans la zone, spécialement les vautours moines et fauves.

Au fil des années, ils ont pu progressivement investir, à nouveau, les lieux. Aujourd’hui, ils survolent un vaste territoire de près de 8000 kilomètres carrés. La colonie se trouve principalement entre Rémuzat et Saint-May, soit dans les gorges de l’Eygues.

Mis à jour le